Sarah Jory


Omhoog
Good Rockin'Tonight
The Firebirds
The Flames
Sarah Jory
Matchbox
Crazy Cavan
The Jets
Rosie Flores
Just Click and hear our Music
Night Train
Just Click and hear our Music
Knock on Wood

I need a Lover

Sarah Jory est née à Reading, un petit endroit niché dans le Comté Berkshire en Angleterre.

Son talent phénoménal sera remarqué très tôt puisqu’à l’âge de 4 ans , oui vous lisez bien QUATRE ans, la première page de sa biographie musicale sera écrite.


Le papa de Sarah Jory voyant qu’elle portait un intérêt particulier à la musique va lui acheter une petite guitare jouet. 
Sarah Jory abandonnera tous ses autres jouets pour passer tout son temps sur ce petit instrument. 
Elle en jouera sans relâche pendant un ans et donnera son ... premier concert et surtout son premier petit succès à l’âge de cinq ans.

Peu de temps se passera avant qu’elle entre dans un groupe, en ces temps très connu, les Colorado Country.         

En 1981, à 12 ans, elle enregistrera son premier album, “Sarah Steel Line”. 
L’album ne sera pas un succès en Angleterre.
Cependant le président de l’Association Américaine de la guitare Folk, Scott Dewitt l’invitera à Saint Louis USA pour une très grande rencontre de la guitare folk. 
Elle donne un spectacle et deviendra en un éclair connue dans le monde entier et ceci à 13 ans. 
Ce concert donné aux USA fût la base de sa carrière incomparable.
Elle fût très demandée comme musicienne de studio et donna beaucoup de concerts pour la radio et la télévision en Angleterre comme ailleurs.

 Entre-temps son deuxième album verra le jour sous le titre “Sarah on steel” et sera très vite suivi du troisième album intitulé “Cross Country”, un album qui donnera un très bon aperçu des grandes qualités de cette jeune fille.

          Personne ne s’étonnera de la voir quitter l’école à 16 ans pour se consacrer totalement à la musique et devenir membre à part entière de la vie musicale professionnelle. Son quatrième album sortira avec le titre très adéquat de “Sarah The way to survive”.

         En 1988, Sarah Jory fonde son propre groupe. La formation à ce moment là était Rosie Haywood à la batterie, Tony Kämpf à la basse et Steve Isherwood à la guitare solo. Avec ce groupe, elle traversera souvent “la Manche” pour venir jouer entre autres aux Pays-Bas et en Belgique, ou ses concerts connurent un vif succès. Elle sera invitée à donner un concert au célèbre Floralia Festival à Oosterhout au Brabant Hollandais. Depuis cette première fois elle sera réinvitée quatre années consécutives à ce même festival. On lui donnera le surnom de The Floralia Flower of Oosterhout.

De 1988 à 1990 elle se rendra trois fois au Texas pour y enregistrer dans les studios Garland. Les trois albums sortis de ce studio seront distribués par la société Néerlandaise Spark Label de Hitsound Records à Rotterdam. 
Son succès ne cessera de grandir. 
Elle fit les premières parties de groupes légendaires comme entre autres pour Mungo Jerry en 1990, Glenn Campbell en 1991 et Charlie Pride en 1992. 
Elle donnera des concerts avec Phil Collins et Eric Clapton. Cela lui permet d'agrandir le cercle de ses fans fidèles.

En 1991 Sarah change de maison de disques et signe avec société Irlandaise Ritz Records. Très rapidement un nouvel album sort sous un titre qui en dit beaucoup: “New Horizons”.

         En 1991, Sarah Jory se rend pour la première fois en Allemagne pour un grand festival dans les environs de Wilhelmshafen. 
Ce concert sera un grand succès qui lui valut séance tenante de partir avec le contrat de l’année suivante dans sa poche. 
Elle y reviendra en 1992 et remporte un fois de plus un triomphe. L’année 1992 marque aussi son retour au festival d’Oosterhout.

         Les lecteurs du mensuel “Country Gazette” l’élisent, elle et son groupe, meilleur Spectacle Country Européen 1992. Cette distinction lui reviendra 7 années consécutives, ce qui est une prestation extraordinaire pour laquelle elle obtiendra deux fois le Gram Parsons Award. Cette récompense est décerné par le journal Country Gazette aux artistes non-hollandais et avec cette distinction Sarah Jory se place aux côtés de Garth Brooks et Emmylou Harris.

          En 1993 deux compilations sont mises sur le marché avec les titres qui avaient fait le succès de Sarah depuis le début de sa carrière. La 1 ère compilation porte le titre “The early years” 20 classic songs, et le second “The early years” 20 steelguitar. Va suivra son nouveau CD “Web of Love” 1994 et “Love with attitude” 1995.

En mai 1996 elle est invitée par l’usine de guitares allemande “Musima”. On lui offre à cette occasion une guitare entièrement faite main, guitare qui porte le nom de “Nashville Country Guitar”. Le travail qu’elle fera avec cette usine sera plus que bénéfique pour son image. On l’entendra et verra sur beaucoup de plateaux de radios ou de télévisions. Son groupe, composé de nos jours de cinq excellents musiciens assure des salles remplies à chaque concert.

         Les plans d’avenir se multiplient. Un nouveau CD est sur le feu portant le titre de “Kiss my Innocence”. Il ne sortira pas chez Ritz Label mais par une société de production plus grande encore. Les négociations sont encore en cours. La vidéo LIVE enregistrée à Londres est tirée à série limitée. 

Les préparatifs pour la tournée américaine vont de bon train et bien sûr elle n’oubliera pas son public européen qu’elle aura l’occasion de revoir au cours des grands festivals organisés par de nombreux pays de la CEE. Son fan-club s'agrandit sans cesse et depuis peu ses fans peuvent écouter sa HOTLINE, un numéro de téléphone avec les dernières nouvelles des tournées, CDs, festivals ou encore informations sur Sarah Jory.

         Malgré tous ses succès, Sarah Jory reste une jeune fille discrète qui réserve beaucoup de temps à ses fans.